Pour la fête des mères, je choisis de ne pas acheter de bouquet de fleurs, je préfère choisir une plante qui va durer plus longtemps. Nous sommes donc allées, ma fille (8 ans, aspi) et moi, dans un magasin de jardinage pour choisir les cadeaux des grands-mères. Elle y a un comportement... charmant.

Pour commencer, mieux vaut prévoir d'avoir du temps : ma fille ne se contente pas de regarder les fleurs, elle va sentir leur parfum, et se montre ravie d'être au milieu de tant de fleurs : "c'est trop beau !" Mais il y a une fleur qu'elle souhaitait par dessus tout sentir et acheter : les roses. Elle s'adresse donc à... une cliente pour lui demander où sont les rosiers. Non ma belle, ce n'est pas une dame du magasin. Mais une dame qu'on connaît de vue, qui lui a rappelé à quelle occasion on s'était rencontrés, elle ne s'en souvenait plus.

Nous allons donc du côté des rosiers, elle en choisit un magnifique et, sans doute, celui qui a les fleurs les plus parfumées (variété Claude Brasseur, pour ceux qui souhaitent planter un rosier à grandes fleurs parfumées). Admirez cette fleur !

2013-05-26 16

Très bien, ce sera pour la mamie qui a un jardin. Elle sera très contente du choix de sa petite fille et pourra profiter chaque année de son cadeau. Pour la grand-mère qui n'a qu'un balcon, nous avons réuni 3 plantes dans une jardinière, les fleurs sont plus discrètes... il s'agit d'un framboisier remontant à framboises jaunes, d'un fraisier des bois, et d'une menthe bergamote. La grand-mère pourra se régaler tout l'été de petits fruits qu'elle n'a pas les moyens de s'acheter.

Comme nous nous dirigions vers les caisses, ma fille s'adresse à une employée du magasin (cette fois ci, elle ne se trompe pas !) pour lui demander s'il y a du parfum à la rose. Il lui a fallu un peu de temps pour comprendre que dans ce magasin, on ne vend que les fleurs, que les parfums sont vendus... dans des parfumeries. Alors elle a tout simplement demandé à la dame si elle pouvait lui donner une rose coupée. Cette dame l'a entraînée dans les réserves du magasin et l'a laissé choisir parmi les roses grandes ouvertes celle qui lui plaisait. Ma fille a ainsi fini sa sortie toute contente, le nez dans une rose, caressant les pétales... Me demandant à aller dans une parfumerie, mais acceptant qu'on n'y aille pas.

Je ne suis pas sûre que beaucoup d'enfants de 8 ans parlent ainsi, "sans barrière", aux gens, ni qu'ils passent une partie de leur temps dans un magasin de fleurs à sentir leur parfum. Pour ma part, j'aime bien ces différences là chez ma fille. Vos enfants, comment se comportent-ils dans ce type de magasin ?