Un régime sans gluten et sans caséine, c'est plutôt contraignant... Voici une idée "pas prise de tête" et bon marché.

Le soir, vous avez envie que tout le monde ait des tartines, mais il est trop tard pour faire du pain sans gluten ? faites donc une galette de sarrasin pour celui qui n'a pas droit au pain du boulanger (ou pour tout le monde). La pâte est simple à faire : de la farine de sarrasin = blé noir (par exemple 250 g), vous ajoutez progressivement le double d'eau (par exemple 500 g) + 1 oeuf (facultatif), un peu de sel, j'ajoute aussi un peu d'huile, et je n'hésite pas à ajouter le résidu de "lait" végétal fait le matin ou la veille. C'est mieux, certes, de laisser reposer la pâte avant de l'utiliser, mais on peut aussi obtenir de belles galettes en l'utilisant immédiatement.

Il ne reste plus qu'à cuire une ou deux galettes pour qui veut. Mais... pourquoi avoir fait tant de pâte ? C'est très simple. Faire une pâte avec 50 g ou avec 250 g de farine, ça prend à peu près le même temps. Et avec le reste de pâte, on peut préparer en un clin d'oeil le petit déjeuner du lendemain :

rajouter à la pâte un peu de sucre ; mettre dans un (ou deux) moule(s) à tarte des fruits frais et secs, ajouter la pâte légèrement sucrée (épaisseur maxi 1 cm) et faire cuire au four.

Vous en avez préparé deux ? Dès que vous sortez vos plats du four, faites fondre du chocolat noir sur l'une des deux galettes épaisses, puis recouvrez avec l'autre galette : voila pour votre petit déjeuner un gâteau aux fruits fourré chocolat qui aura assurément du succès !