Quel dommage de jeter de belles coquilles d'oeufs, surtout si vous choisissez des oeufs bio ou label rouge... on peut faire tant de choses avec ! Pour commencer...

 

Côté ménage :

  • Vous voulez faire une lessive de linge blanc ? Mettez dans une vieille chaussette quelques coquilles d'oeuf concassé (vous pouvez en plus ajouter une rondelle de citron, dont le jus a également un effet blanchissant) fermez bien la chaussette et mettez le tout dans le tambour de la machine.
  • Une vieille casserole qui a besoin d'être récurée ? de la poudre de coquille d'oeuf mélangée à de l'eau savoneuse sera efficace (ne pas utiliser si revêtement sensible...)
  • Des tâches persistantes sur de la vaisselle ?  Mélangez de la poudre de coquilles avec un peu de vinaigre blanc, vous obtiendrez une solution riche en minéraux qui pourra redonner de l'éclat à votre vaisselle.

 

Côté santé - beauté :

  • Un remède traditionnel pour améliorer l'apport en calcium (peut être utile en cas de régime d'éviction des produits laitiers) : Laissez des coquilles d’oeuf tremper dans du jus de citron, d'orange ou dans du vinaigre : le calcaire va se dissoudre, vous aurez là un jus ou un vinaigre enrichi en calcium.
  • Si vous souhaitez que vos ongles bénéficient d'un apport plus important en calcium : vous pouvez écraser finement de la coquille d'oeuf pour obtenir une poudre, puis vous ajoutez une petite quantité de cette poudre à votre vernis à ongle (ou à la base du vernis).

 

Côté jardin - balcon :

Utiliser les coquilles d'oeufs au potager (http://comment-je-fais.com)

Les coquilles d'oeufs seront d'une aide précieuse au potager (ou pour les plantes en jardinières) :
  • réduites en poudre pour enrichir la terre,
  • en paillage "coupant" pour protéger les plantes des escargots et limaces,
  • pour enrichir et améliorer le compost
  • une demi-coquille = un petit pot parfait pour les semis.
L'apport en minéraux des coquilles d'oeufs est particulièrement utile pour les plants de tomates.
Peu importe que les coquilles soient crues ou aient été cuites (oeufs durs par exemple), ce qui est important, si on veut les stocker, c'est de commencer par les faire sécher.
Pour réduire en poudre : bien concasser avec un rouleau à patisserie.
On trouve aussi des "recettes" utilisant les coquilles d'oeufs pour lutter contre la cloque du pêcher, le ver du poireau, la pouriture apicale de la tomate.
Côté déco :
On peut réaliser des mosaïques : il suffit d'enlever la peau blanche à l'intérieur des coquilles, laisser éventuellement sécher les coquilles, puis les teindre ou les peindre avant de les concasser et les coller, au choix, sur un dessin, une boîte, un pot... J'ai ainsi reçu un pot en bois recouvert d'une mosaïque en coquilles d'oeufs.
Cette technique s'inspire d'une tradition ancestrale japonaise :

Le RANKAKU (http://selsetpoivres.canalblog.com)

C'est un art traditionnel japonais qui a fasciné le monde occidental pendant des siècles et dont les secrets de fabrication n'ont pas encore été totalement percés.
Comme précédemment, débarrassez les coquilles de la peau blanche et faites les sécher avant de les utiliser. Préparez votre support, puis, par petites surfaces, mettez de la colle (une bonne colle blanche), prenez un morceau de coquille et écrasez-le sur la colle avec le doigt. Vous pouvez choisir le côté coloré pour garder la nuance de l’œuf choisi ou le coller à l’envers pour la blancheur de l’intérieur de la coquille. Commencez par les gros morceaux, terminez avec les petits fragments, si besoin à l’aide d’une petite pince. Une fois tout votre collage réalisé, laissez le sécher 24 h.
Préparez de l'enduit à carrelage et enduisez toute la mosaïque puis retirer l’excédant avec une éponge.
Une fois sec poncez en plusieurs passes du plus gros grain au plus fin (de 120 à 400).
Une fois terminé, vous pouvez vernir le tout.
Je testerai cette technique à l'occasion.